Mairie de MONTRIOND

Vous êtes ici : Accueil > Cadre de vie > Chasse et Pêche > Zones de chasse à Montriond

Zones de chasse à Montriond

  • Publié : 30 janvier 2020
  • Mis à jour : 31 janvier 2020

La chasse à Montriond

L’accident de chasse survenu sur notre commune le 13 octobre dernier a profondément meurtri la communauté des chasseurs de Montriond.

La chasse est une passion ancestrale qui a toujours eu une place importante dans notre vallée.
Face à une activité touristique de plus en plus forte et voulant continuer à perpétuer cette tradition en toute légitimité, il était incontournable pour les chasseurs de Montriond de se poser les bonnes questions afin d’adapter leurs pratiques.

Nous sommes conscients qu’une évolution est nécessaire dans un contexte où les activités outdoor ont le vent en poupe, et où notre belle région attire de plus en plus de monde, même hors période de vacances.
C’est en ce sens que nous avons proposé à Monsieur le Maire certaines mesures, dont l’interruption de la chasse sur certaines zones de la commune le dimanche à partir de 12h.

Grâce à une parfaite entente entre la mairie et les chasseurs le projet a été validé, le règlement et les plans sont affichés à la grille de la Mairie.

Il est essentiel d’engager tous les moyens nécessaires pour redorer notre blason, car OUI la chasse à toute sa place dans nos montagnes !

Il est inconcevable pour moi que les chasseurs génèrent une quelconque crainte ou une réticence de la part de la population.
J’invite ceux qui voudraient en savoir plus sur cette formidable passion à venir partager un moment avec nous, dans la contemplation de la nature et la convivialité.

Les chasseurs de Montriond ont un rôle primordial dans l’équilibre de notre montagne.

La chasse ne dure que trois mois mais c’est en réalité des actions tout au long de l’année qui sont menées, dans le suivi des espèces, leur gestion, les aménagements en faveur du gibier, dans le but que chacun d’entre nous, utilisateurs de la nature, puissions profiter des joies de la rencontre avec un chamois, une marmotte ou même d’un grand cerf.
Soyons fiers de partager nos montagnes, faisons tout ce qui est nécessaire pour qu’un drame si terrible ne se reproduise jamais, et ayons hâte, chasseurs et non chasseurs de nous croiser dans les forêts cet automne...

Matthieu Muffat