Mairie de MONTRIOND

Vous êtes ici : Accueil > Cadre de vie > Vibrez ! (Arts et Culture) > La Guerinnière

La Guerinnière

  • Publié : 26 janvier 2010
  • Mis à jour : 13 février 2010
  • La Guérinière Association “sur les traces de Saint Guérin” qui oeuvre sur la connaissance des plantes médicinales et qui entretient les jardins de l’Abbaye d’Aulps.
    • Contact : Jean-Michel Wach Tél : 04 50 79 29 20 30
PNG - 412 ko
jardin de l’abbaye

Le jardin du Domaine de Découverte de la Vallée d’Aulps à l’ancienne abbaye
Sainte Marie d’Aulps se situe dans un ancien « courtil des moines » déjà présent
sur la mappe sarde du XVIIIe siècle et qui a été cultivé en permanence depuis
cette époque, même après la disparition de l’abbaye.
Il est enclos de murs, ce qui lui assure une protection contre les vents dominants
et crée un espace favorable en retenant plus facilement la chaleur.
L’espace est constitué de deux terrasses. La première accueille le jardin botanique
de plantes médicinales, la seconde, en contrebas, est réservée au jardin
potager médiéval.
LE JARDIN BOTANIQUE DE PLANTES MÉDICINALES (Herbularius) est une illustration « vivante
 » des plantes médicinales présentées dans le temps 5 de l’exposition permanente
du Domaine de Découverte de la Vallée d’Aulps : L’héritage contemporain
de l’abbaye. Il est structuré en 25 plates-bandes classées selon les applications
principales des plantes dans la médecine traditionnelle (sphères digestive, cardiovasculaire,
respiratoire, nerveuse, locomotrice…). Il comporte environ 80 plantes
(espèces et variétés). La présence d’une grande partie de ces plantes à l’époque
des moines est attestée par l’étude ethnobotanique réalisée par Stéphane CROZAT
en mai et octobre 2000. Aucun plan dans les archives de l’abbaye n’indique spécifiquement
la présence d’un herbularius, les plantes médicinales utilisées à
l’infirmerie devaient être plantées dans les différents jardins du domaine ou recueillies
dans la nature. Ce jardin est donc une création qui a pour but de rassembler
les simples et d’en présenter les usages en tenant compte de l’évolution des connaissances
dans ce domaine jusqu’à l’époque contemporaine.
LE JARDIN POTAGER MÉDIÉVAL (Hortus) répond à la demande du public : « Que
mangeaient les moines ? » et plus largement la population de la Vallée d’Aulps au
Moyen-âge. Il a été conçu et réalisé en partenariat entre l’Association La Guérinière
et la Communauté de Communes de la Vallée d’Aulps sous la direction scientifique
de Stéphane CROZAT. Dans ses 14 plates-bandes encadrées de plessis en châtaignier,
il accueille 73 plantes (espèces ou variétés) proches des types cultivés au
Moyen-âge et regroupées, pour faciliter la lecture en quatre sections principales :
les plantes aromatiques et condimentaires, les plantes potagères, les plantes de
ramassage et les plantes de grandes cultures que viennent compléter les petits
fruits.
Les deux jardins sont entretenus par des jardiniers bénévoles de l’association
La Guérinière qui peuvent compter, pour les gros travaux, sur l’assistance matérielle
et technique de la Communauté de Communes de la Vallée d’Aulps.
Le caractère expérimental de nombreuses plantations entraîne une évolution
perpétuelle des jardins (notamment dans le cadre du potager par la recherche
d’informations supplémentaires et la réussite ou l’échec de l’adaptation des espèces
et variétés choisies).